Catastrophisme excessif VS inconscience totale

October 14, 2019

 

Je ne souscris pas au niveau de catastrophisme d'Yves Cochet, qui repose sur peu de science et de raison. Inversement, à 4:30, Yann Barthès dit verbatim "je peux vivre plutôt bien sans pétrole" (et il s'agit là d'un homme "instruit" de 44 ans dont le travail consiste à s'informer quotidiennement).

 

C'est symptomatique. Comme beaucoup d'autres, il ne se rend absolument pas compte de ce sur quoi reposent tous les aspects essentiels de nos vies. Ce n'est pas parce qu'on se rend au travail en métro qu'on peut "vivre plutôt bien sans pétrole". Les métropolitains sont même beaucoup plus vulnérables que les ruraux.

 

On part vraiment de très très loin... Et Cochet a au moins raison de souligner :

1) notre hyper-dépendance pétrolière

2) l'absence totale (voire croissante) de prise de conscience

3) le risque qu'il soit beaucoup trop tard le jour où l'on s'en rend compte

 

Surtout pour un pays comme la France, notre urgence énergétique, géostratégique et socio-économique numéro 1 doit être de réduire cette dépendance. On a su le faire suite aux chocs pétroliers des années 70 (mais on a complètement oublié depuis), et on sait assez bien ce qu'il faudrait faire aujourd'hui. L'attitude de nos politiques, supposés voir un minimum sur le long terme, est invraisemblable.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Pourquoi autant de gens ont-ils récemment basculé dans une vision d'effondrement ?

November 9, 2019

1/5
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload

Rechercher par Tags

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

© 2017 par Collaborative People. Créé avec Wix.com

Collaborative People est une SAS au capital de 10 000€

Siren: 823 346 887 – Siret : 82334688700016 – N° TVA intracommunautaire : FR 81 823346887