Mais au fait, comment fait la Grèce pour s'en sortir ?

October 30, 2019

 

Le PIB de la Grèce a perdu de l'ordre de 30% lors de la crise de 2008, et s'est à peine redressé depuis. Plutôt que me demander comment ils vont renouer avec la croissance (pour rembourser leur dette les gouvernements grecs devront notamment maintenir un excédent budgétaire de 2,2 % jusqu’en... 2060 ; bonne chance dans cette aventure, la France n'a pas été fichue de dégager un seul budget à l'équilibre en 45 ans, et ce dans un contexte économique et énergétique relativement porteur, aujourd'hui en déclin, et dont le rebond n'est pas un pari sur lequel je miserais à 100% pour assurer le bien-être de mes proches)...

 

... je m'interroge plutôt sur comment ils ont évité la famine, la crise sanitaire, la désintégration sociale et le chaos. Sachant que la Grèce est également en première ligne sur la crise migratoire.

 

Quand on cherche à s'inspirer sur la Résilience, s'il y a un exemple européen récent à scruter, c'est bien celui-là. Et c'est évidemment difficile de trouver des informations : ce n'est pas un thème qui intéresse un monde qui ne connait et ne jure que par la croissance.

 

Si en France le contexte économique continue de se tendre (voire si le système d'argent-dette implose), si la disponibilité de l'énergie continue de décroître (la Grèce est encore plus dépendante aux hydrocarbures que nous et offre là aussi un avant-goût), et si les crises géopolitiques et climatiques amplifient les vagues de migrants, on a au moins tout autant intérêt à s'inspirer de la Grèce que de pays comme l'Allemagne et la Corée du Sud, "riches qui réussissent dans la mondialisation" (d'ailleurs l'Allemagne parait à bout de souffle, et pour la Corée du Sud il me semble qu'on ne peut mathématiquement pas tous devenir exportateurs de technologies, surtout avec un gâteau qui croit de moins en moins, voire décroît déjà à certains égards).

 

Heureusement, ce blog de Mediapart recense des initiatives, et présente quelques retours d'expérience intéressants. S'il faut résumer en un mot : auto-gestion. C'est imparfait, car c'est un assemblage d'initiatives auquel il manque une synthèse et une vision d'ensemble : j'espère trouver le temps de m'y coller dans les semaines qui viennent.

 

Enfin, un mot (classique) d'avertissement : attention à ne surtout pas idéaliser. Une décroissance est difficile et pénible (ex. la pension moyenne de retraite a diminué de 40% depuis 2010). Mais on peut peut-être s'en sortir dignement, voire rester heureux et solidaires.

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Pourquoi autant de gens ont-ils récemment basculé dans une vision d'effondrement ?

November 9, 2019

1/5
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload

Rechercher par Tags

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

© 2017 par Collaborative People. Créé avec Wix.com

Collaborative People est une SAS au capital de 10 000€

Siren: 823 346 887 – Siret : 82334688700016 – N° TVA intracommunautaire : FR 81 823346887