Un regard critique sur les chiffres de la pauvreté mondiale

November 1, 2019

 

Dans mon travail d'analyse économique, lors du calcul d'un chiffre clé, je m'y prends toujours par 2-3 méthodes totalement différentes et indépendantes, en espérant tomber sur des résultats proches. Si ce n'est pas le cas, il y a un loup, et je persévère. Au pire, j'assume l'incertitude avec un intervalle de confiance, qui reste néanmoins concluant en général.

 

Mais dans le cas présent, sur une donnée absolument critique et hyper-étudiée qu'est la pauvreté mondiale, je tombe sur 2 sources très institutionnelles, et pourtant invraisemblablement incohérentes, en 2 secondes de recherche.

 

Comment peut-on avoir à la fois :

 

Donc 0% de l'humanité vit entre 5,5 dollars et 11 dollars par jour (drôle de ventre mou) ? Certes on ne parle peut-être pas des mêmes dollars de part et d'autre (les fameuses histoires de Parité de Pouvoir d'Achat, de dollars constants de 2011...), mais quand bien même, les institutions planchant sur le sujet sont supposées prendre les mêmes étalons chiffrés, permettant de s'y retrouver, ou du moins de ne pas afficher une incohérence d'un facteur 2.

 

Et quoi qu'il en soit, les deux sources sont qualitativement contradictoires : comment peut-il y avoir 0 être humain vivant entre "la galère pour subvenir à ses besoins de base" et "la classe moyenne" ?

 

Je ne vois que trois possibilités :

  • soit moi pas comprendre car moi pas avoir Prix Nobel

  • soit un stagiaire (ou un Prix Nobel d'économie) quelque part dans un bureau a fait une grosse bêtise dans son Excel (et personne ne l'a repérée)

  • soit on n'arrive pas à produire une estimation fiable, avec une méthodologie clairement définie et stable, et on se moque de nous.

A la décharge de la World Bank, leurs chiffres paraissent relativement vraisemblables, ou du moins cohérents avec les données qu'ils ont historiquement publiées, et avec l'idée qu'on peut se faire à partir de l'histoire de la croissance économique et démographique des différentes régions du monde.

 

Côté Brookings, le doute m'habite.

 

On ne parle pas ici d'une petite étude de consultant, mais de chiffres majeurs qui façonnent notre vision du monde.

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Pourquoi autant de gens ont-ils récemment basculé dans une vision d'effondrement ?

November 9, 2019

1/5
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload

Rechercher par Tags

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

© 2017 par Collaborative People. Créé avec Wix.com

Collaborative People est une SAS au capital de 10 000€

Siren: 823 346 887 – Siret : 82334688700016 – N° TVA intracommunautaire : FR 81 823346887