J’ai expliqué la décroissance à mon fils de 6 ans (et ça s’est très bien passé !)


On parle ici de la 3ème génération de la minorité mondiale à la « qualité de vie élevée » (minorité certes croissante à échelle mondiale, mais on peut penser que ça n’ira gère beaucoup plus loin… et minorité en tout état de cause décroissante en France), habituée à avoir bien davantage que tout ce qu’il lui faut par magie, à portée de clic... et pourtant frustrée de ne pas avoir encore plus.

Fatigué des caprices consuméristes de mon fils de 6 ans, je lui ai tenu le discours suivant. Celui-ci n’est compréhensible que pour un enfant à qui on a préalablement expliqué :

  1. Que tout ce qui nous entoure (nourriture, maison, jouets, téléphones, Internet…) est possible grâce au pétrole (qui permet aux voitures, aux camions et aux tracteurs de rouler... qui permet de faire du plastique, etc.) et, plus généralement, grâce à l’énergie et à aux ressources qu’on prend de la Terre et de la nature.

  2. Que les Gilets Jaunes sont mécontents car ils n’ont pas assez d’argent pour bien vivre.

Je conseille de leur fournir ces points de repères non-anxiogènes (donc sans parler de dérèglement climatique) sur les limites physiques et sociales de notre monde, sans quoi ils vivront longtemps dans la même illusion que nous. Mon expérience personnelle est que cette prise de conscience n'est nullement traumatisante, au contraire.

On peut considérer que ce qui suit est du lavage de cerveau... ou comme une tentative d'atténuer celui de l'atmosphère ambiante, et transmettre d'autres valeurs.

Papa : « Ecoute mon cher ami, il faut que tu saches qu’il y a de moins en moins de choses sur Terre pour tout le monde. Il y a de moins en moins de pétrole que la France peut consommer, il y a de moins en moins d’argent pour tout le monde. Même pour ton papa qui en gagnait beaucoup, je vais en gagner de moins en moins. Il va de toute façon y avoir de moins en moins d'objets dans les magasins à acheter. Ca veut dire que pour ton anniversaire de 7 ans, tu auras moins de jouets que pour ton anniversaire de 6 ans. Et que pour ton anniversaire de 8 ans, tu auras moins de jouets que pour ton anniversaire de 7 ans. C’est pas grave, il y a beaucoup d’enfants heureux avec très peu de jouets.

Tu te rappelles des Gilets Jaunes ? Leur problème est qu’ils ont de moins en moins d’argent et que ça leur coute de plus en plus cher de manger, d’avoir une maison, et d’avoir une voiture. Ils n’ont pas assez d’argent pour acheter du pétrole pour leur voiture, ils ont besoin de leur voiture pour aller au travail et gagner assez peu d'argent. Ils sont de plus en plus pauvres alors qu’ils font un travail difficile, et souvent pas très intéressant. Pas comme ton papa devant son ordinateur, qui gagne de l’argent en faisant un travail qui l’intéresse et qui n’est pas pénible pour son corps.

Tu te rappelles de la bergère en Ariège ? Elle travaille très dur depuis des années, se lève tôt le matin, même le samedi et le dimanche, pour traire ses brebis et faire à manger pour nous (ce qui beaucoup plus utile que ce que fait ton papa) et pourtant elle gagne très peu d'argent et ne peut presque rien acheter. C'est bizarre et injuste, et ça ne peut pas fonctionner longtemps. D’ailleurs, le monde que tu connais, où les gens autour de toi ont autant de choses, n’existe pas depuis longtemps.

A une époque, ton papa pensait qu’un jour tout le monde serait riche et heureux. Malheureusement, il n’y a pas assez de pétrole et d’autres ressources dans la nature pour ça. La France est de moins en moins riche, et aujourd’hui c’est au tour de gens comme nous d’acheter de moins en moins de choses. Si on essaie de continuer à consommer de plus en plus de pétrole et de jouets alors que les Gilets Jaunes et les bergers sont de plus en plus pauvres, les choses ne vont pas bien marcher. Tout le monde aimerait consommer de plus en plus de pétrole, manger de plus en plus de viande et de bonbons, et acheter de plus en plus de jouets. Malheureusement c’est de moins en moins possible. La Terre est trop petite pour ça.

Et encore, les Gilets Jaunes sont beaucoup plus riches que la plupart des gens sur Terre. A l’époque où ton papa prenait encore l’avion, il est allé plusieurs fois au Burkina Faso en Afrique pour aider des enfants de ton âge qui n’avaient même pas de cahiers et de stylos. Ils n’ont même pas assez à manger. Comme il n’y a pas assez de pétrole et de charbon pour tout le monde et qu’on est de plus en plus nombreux sur Terre, malheureusement les pauvres vont rester pauvres. Et les riches partout dans le monde devront eux aussi acheter de moins en moins de choses. Il y a de plus en plus de monde sur Terre, et de moins en moins de ressources dans la nature, pour fabriquer des jouets dans des usines, et de moins en moins de pétrole pour faire rouler les camions qui transportent les jouets jusqu’aux magasins. »

Fiston : « Ah 😊, c’est rigolo cette discussion. Et alors ? Ça va bien se passer ? ».

Papa : « Excellente question ! Et je suis content que tu le prennes bien, car il ne faut pas s’inquiéter, nous avons de quoi manger et nous sommes en bonne santé. Et oui, ça peut bien se passer. Déjà, ce n’est pas parce qu’on achète beaucoup de choses qu’on est heureux, c’est même souvent le contraire. Si c’était le cas, les riches seraient tout le temps super heureux. Je connais beaucoup de riches : ils sont souvent très tristes. Et je connais des pauvres qui ne sont pas tristes : regarde ton Tonton Ramïn et ses amis à l’éco-village de Pourgues. Certains vivaient comme des riches avant, certains ont toujours été aussi pauvres que les Gilets Jaunes (mais pas autant que les Africains). Aujourd’hui, je ne dirais pas qu’ils vivent comme des pauvres, mais ils vivent avec peu de choses ; parfois ils sont heureux, parfois ils sont malheureux, la vie n’est jamais tout le temps facile et heureuse. Mais il me semble qu’ils sont globalement plus heureux que les riches qui ont beaucoup de choses.

Autre bonne nouvelle : jusqu’à la fin de ta vie, il devrait y avoir des ballons de foot. Il faudra juste peut-être le partager avec tes amis. Ce n’est pas grave, il en suffit d’un pour faire un match. Jusqu’à la fin de ta vie, il y aura des murs d’escalade, des vélos, et de beaux paysages. Jusqu’à la fin de ta vie, il y aura des cirques, des théâtres, et des concerts. Il y en avait à l’époque des Gaulois comme Astérix, il y en avait au Moyen-âge au temps des chevaliers, il y en aura pour toujours.

Après, le problème de la Terre est très compliqué. Tu comprendras mieux plus tard. Ton papa essaie de réfléchir et de travailler pour que ta petite sœur et toi ayez une vie heureuse, et aussi pour essayer d’aider notre pays la France. Malheureusement pour l’Iran, qui est beaucoup plus pauvre que la France et qui a beaucoup moins d’eau, c’est loin et je ne peux pas faire grand chose. C’est pour ça que je suis souvent sur Internet en ce moment, j’essaie avec mes amis partout en France de réfléchir à comment bien vivre dans un monde où il y a de moins en moins de pétrole et d’objets. »

Fiston : « Mais quand t’es sur ton téléphone on dirait que tu n’es pas dans notre réalité ! ».

Papa (la vache ce gosse…) : « Je sais, je suis désolé. Ca ne veut pas dire du tout que je ne m’intéresse pas à ta petite sœur et toi. Au contraire, comme je vous le dis tous les jours, il n’y a rien que je trouve plus intéressant et qui me rende plus joyeux que ta petite sœur et toi. Je sais qu’il faut que j’arrête d’être sur mon téléphone quand on est ensemble, je vais faire des efforts. Ce nouveau travail m’occupe beaucoup l’esprit. »

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

© 2017 par Collaborative People. Créé avec Wix.com

Collaborative People est une SAS au capital de 10 000€

Siren: 823 346 887 – Siret : 82334688700016 – N° TVA intracommunautaire : FR 81 823346887